Le professeur Christophe Traisnel devient vice-président du Réseau International des Chaires Senghor de la Francophonie

PUBLIÉ LE 13 Novembre 2019

Le professeur Christophe Traisnel devient vice-président du Réseau International des Chaires Senghor de la Francophonie
Le professeur Christophe Traisnel (à gauche).
Le professeur Christophe Traisnel, titulaire de la Chaire Senghor en francophonies comparées de l’Université de Moncton, vient d’être choisi par le Réseau International des Chaires Senghor de la Francophonie pour en devenir le vice-président lors de la rencontre du Réseau, qui a eu lieu à l’Université Galatasaray d’Istanbul le 8 novembre dernier.



Le Réseau a pour vocation de développer des travaux de recherche indépendants et des formations sur la Francophonie ainsi que de faire progresser les connaissances sur les francophonies. Le Réseau s’est ainsi donné quatre missions : 1) diffuser un enseignement de base sur l’histoire, la géopolitique, les institutions et les coopérations de la Francophonie; 2) produire de la recherche sur l’objet « francophonie »; 3) animer un débat d’idées sur le monde francophone et son évolution; 4) favoriser la coopération entre partenaires francophones. Notons que le Réseau a été rejoint par trois nouvelles chaires : à l’Université d’Ottawa, à l’Université de Poitiers et à l’Université de la Louisiane.



Rappelons que la Chaire Senghor en francophonies comparées de Moncton s’inscrit dans le cadre d’un réseau international d’une vingtaine de chaires créé en 2003 et présent en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe.
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Retour